Vous êtes ici : Accueil > Malwares > Un chargeur qui peut infecter un iPhone

Un chargeur qui peut infecter un iPhone

Un chargeur qui peut infecter un iPhone Contenant parfois toutes les données personnelles et professionnelles des utilisateurs, les smartphones sont aujourd’hui la cible des hackers qui utilisent tous les moyens possibles pour se procurer ces données. Mais les constructeurs ne restent pas inactifs et trouvent des parades à chaque attaque et menace. Mais si la menace venait d’un simple objet que personne ne soupçonne ? Ne serait-ce pas l’attaque parfaite ?

Des chercheurs américains de l'institut de technologie de l'état de Géorgie, à Atlanta, ont ainsi démontré qu’il était possible de pirater un iPhone fonctionnant sous la dernière version d’iOS avec… un simple chargeur. Après avoir analysé le système d'Apple sous toutes les coutures, ils ont tiré la conclusion qu’on pouvait contourner la sécurité grâce aux possibilités offertes par le port USB. Ils ont ainsi placé dans un simple chargeur une minicarte de type Beagleboard, contenant un malware. Beagleboard est une petite carte-mère développée par Texas Instruments possédant un port USB et fonctionnant avec des suites Linux. Le choix de cette carte est simple : les chercheurs ont voulu démontrer que cette opération est à la portée de n’importe qui, la minicarte étant classée Matériel libre, donc accessible à tous. Lors de la connexion de l’appareil avec le chargeur, un malware est injecté et le résultat est effarant. Le malware est passé sans problème à travers tout le dispositif de sécurité et son action n’a nécessité aucune action de l’utilisateur.

Ces chercheurs présenteront leurs travaux lors de la conférence Black Hat, une conférence des experts de la sécurité informatique, à Las Vegas, du 27 juillet au 1er aout 2013. Attendons alors la réaction d’Apple face à cette nouvelle menace.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Un chargeur qui peut infecter un iPhone

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.