Vous êtes ici : Accueil > Malwares > Un cheval de troie sème la terreur sur Android, Kaspersky met en garde

Un cheval de troie sème la terreur sur Android, Kaspersky met en garde

Un cheval de troie sème la terreur sur Android, Kaspersky met en garde L’éditeur d’anti-virus Kaspersky prévient contre une nouvelle menace sous Android. En effet, le fabricant d’anti-virus mais en garde contre Odad.a qui est virus de type cheval de Troie « Trojan Android ». Il est considéré à présent comme étant le Trojan Android le plus redoutable sous Android.


Backdoor.AndroidOS.Obad.a ou simplement Odad.a est un cheval de Troie qui utilise les points de vulnérabilité du système d’exploitation et dont le mode opératoire est similaire à celui d’un malware sous Windows.


Odad.a permet l’envoi de messages à destination des numéros surtaxés tout en ayant la possibilité de voler des données enregistrées sur le terminal de la victime. Outre la possibilité d’envoyer des messages et d’en dérober les données, Odad.a installe généralement plusieurs autres malwares qui peuvent se déplacer d’un terminal à un autre à travers une connexion Bleutooth. Kaspersky nous apprend également qu’Odad.a se chiffre afin de ne pas être détectable par un anti-virus non avertis.


Si Odad.a est aussi à l’aise sous Android c’est parce qu’il utilise des bugs tels que celui concernant la gestion des fichiers AndroidManifest.xml qui renferme des données sur la configuration du système de démarrage de tous les logiciels installés sur Android. Aussi, Odad.a utilise t-il la technologie de conversion des APK Android vers des fichiers Java Archive afin de se dissimuler.


Comme la grande majorité des menaces informatiques, Odad.a est très souvent contracté par réception d’un mail spam. Bien que son taux de propagation soit encore très réduit, soit 0,15 de risque d’infection sur les terminaux de type mobile sur une durée de trois jours. Odad.a reste toutefois une menace à prendre au sérieux.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Un cheval de troie sème la terreur sur Android, Kaspersky met en garde

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.